Observations naturalistes

Nous voilà de retour du lac du Poisson Blanc et de ses îles sauvages où l’on peut camper au milieu de nulle part. Nous avions une île pour nous seuls. On a pu observer la nature en éveil et quelques espèces restent encore à identifier mais voilà déjà les plus connues! Nous avons aussi fait connaissance avec quelques insectes piqueurs qui nous avaient parfaitement identifiés sans avoir recours à un guide comme lunch de printemps!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :